23/11/2010

Plus de mots ...

Les enfants (pas) sages m'a invitée à parler des livres/auteurs qui m'ont marquée.

En voici quinze auxquels je pense. Par ordre alphabétique.

- Banks, Russel - Je pense les avoir tous lus. Une préférence pour "Trailerpark", recueil de nouvelles qui ont pour cadre un parc de caravanes résidentielles. J'ai beaucoup pensé à ce livre quand les journaux nous parlaient de la crise de l'immobilier aux Etats-Unis…

- Blyton, Enid - En première primaire, ma mère m'a offert mon premier livre. Assise sur l'appui de fenêtre de ma chambre, j'ai lu "Oui oui et le cerf-volant". Deux heures plus tard, j'ai rejoint la cuisine et ma famille et annoncé: "J'ai fini". Immédiatement, mes parents très fiers m'ont étiquetée "passionnée de lecture". Docile, j'ai endossé l'habit…

- Char, René - Vingt ans que ses "Oeuvres complètes", parues dans La Pleiade, ne quittent pas mon chevet.

- Dostoievski, Fedor - Compagnon d'adolescence que je redécouvre devenue adulte. "L'idiot". Avais-je compris quoi que ce soit à ces milliers de pages, à ces personnages colorés, à ces scènes outrancières ?

- Hobb, Robin - Le genre de la Fantasy ne me disait rien de rien. Agacée de voir Monsieur R. renoncer à tout pour lire le dernier tome de "L'assassin royal" (qui en compte 13), du bout des yeux, j'ai fini par en essayer la lecture. Quelques nuits plus tard, laissant à regret Fitz et ses compagnons, je me confessai. Loin des préjugés que j'avais sur le genre, c'est une des lecture qui m'a le plus captivée ces dernières années. Robin Hobb écrit bien ! Je me réjouis de faire découvrir ses livres à mon mangeur de papier de 9 ans.

- Huxley, Aldous - "Le meilleur des mondes". Lecture de fin d'adolescence qui m'avait fait "cartonner" en classe lors de ma présentation du livre et de l'analyse que j'en faisais. Félicitations du professeur. Jalousie et méchanceté des (faux) amis. Le livre me fait encore frisonner par son côté prédictif.

- Le Clezio, Jean-Marie Gustave - Ses livres engagés ont fait écho à mes questionnements. "La quarantaine" m'a subjuguée. Simplement, cet auteur écrit si bien !

- Mankel, Henning - Je me suis prise récemment au goût des polars. Ici, encore une belle découverte grâce à Monsieur R.  J'ai accroché immédiatement à l'écriture claire de Mankel et à son personnage principal, le commissaire Wallander.

- Morin, Edgar - "La méthode" n'est à coup sûr pas un roman. Pourtant, il y a souvent un de ses tomes à mon chevet. Les écrits épistémologiques de cet immense penseur contemporain sont mon refuge quand plus rien de notre monde ne fait sens. Seule la pensée complexe qu'il promeut me guide alors.

- Ogawa, Yoko - Ecrivaine japonaise, elle sait avec des mots simples et sans fioriture, poser des récits forts, parfois malsains et obsédants. Un petit trésor : "La formule préférée du professeur".

- Ponti, Claude - Ma dernière fille a reçu "Ma vallée" comme cadeau de naissance. Blaise et les poussins avaient déjà leur place dans notre bibliothèque. Alors, un si grand livre pour une si petite fille ! En le relisant régulièrement, je pense que tout y est de ce qu'un enfant doit apprendre. Et s'il n'est pas rangé à sa place, c'est qu'il est dans ma chambre...

- Pratchett, Terry - Prêtés par mon beau-père (!), j'ai dévoré quelques uns des tomes des "Annales du disque monde", en allaitant mes enfants. Ces romans de fantasy burlesques m'ont fait hurler de rire. Je ne vois plus jamais de notes en bas de page sans penser à cet auteur. Encore un qu'il me faudra leur faire connaître. Peut-être "Le peuple du tapis" dès les prochaines vacances.

- Somoza, José Carlos - Ses romans atypiques sont si bien construits que dense, longs, je les ai lus d'une traite. Il dérange. "La théorie des cordes", "La dame n°13" et "Clara et la pénombre".

- Stowe, Harriet - "La case de l'oncle Tom" est premier livre qui m'ait fait sangloter. Début d'une conscience politique… Déployée par la suite quand au-delà du récit j'ai pris conscience des clichés véhiculés par ce livre.

- Zola, Emile - L'auteur que ma mère m'avait interdit de lire "avant d'être adulte". Je le redécouvre ces temps-ci, prise de l'envie de relire tous les Rougon-Maquart (clin d'oeil à Céc').  "Au bonheur des dames" remplace quelques cours de marketing !

 

Merci Steph', pour cette invitation ! Qui m'a fait beaucoup écrire...  Retour à "moins de mots" pour moi maintenant.

Au fait, Mir', Lady Bug, Mélie, Dors dors Léonore, Madame Trois Chats, moi qui vous lis, je me demande... que lisez-vous ?

23:27 Écrit par ROSAANNOMA | Commentaires (6)

Commentaires

oh merciii!
J'ai entendu ta voix en te lisant, quelle incarnation! C'est contagieux les envies de livres, ça me donne faim

Écrit par : la dilettante | 23/11/2010

Répondre à ce commentaire

ah chouette!! J'ai encore pu enrichir mon petit carnet où je note les livres à lire .... d'autant que j'ai retrouvé certains auteurs que j'ai moi aussi beaucoup aimé (Claude Ponti, Russell Banks et Zola..). J'avais déjà prévu de lire un Somoza , mais il est en attente sur ma table de nuit...

Écrit par : isa | 25/11/2010

Répondre à ce commentaire

Alors j'attends à mon tour avec impatience ta liste de 15 lectures :-)

Écrit par : rosaannoma | 25/11/2010

Oh ! mes commentaires sont effacés.
J'écrivais juste que cette liste te ressemble. Éclectique...
Dis donc, Somoza, cela me dit quelque chose.

Écrit par : ariane | 25/11/2010

Répondre à ce commentaire

Merci pour l'invitation*!
Je vais y répondre au plus vite!!

Écrit par : Melie | 28/11/2010

Répondre à ce commentaire

Chouette chouette, des découvertes. J'avoue que j'ai (bien sûr) moi aussi des a priori de lectures et que tu me donnes envie d'être plus curieuse que je ne suis. "La formule préférée du professeur", c'est toi qui me l'as offert et j'ai adoré. Je l'ai offert à mon tour déjà à deux reprises... Merci!

Écrit par : Cécile | 29/11/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.